Le CDH accuse le gouvernement wallon de gonfler ses cabinets sur le dos des inondations

Le ministre-Président wallon justifie les nouveaux recrutements.

Francois Desquesnes, chef de groupe CDH au Parlement Wallon et Elio Di Rupo, ministre-Président wallon.
Francois Desquesnes, chef de groupe CDH au Parlement Wallon et Elio Di Rupo, ministre-Président wallon. ©BELGA
La composition des différents cabinets ministériels du gouvernement wallon (PS, MR et Écolo) est réglée par un arrêté limitant le nombre de collaborateurs. Le 12 août, un nouvel arrêté a été publié. Il prévoit d'augmenter le nombre de cabinettards wallons pour venir en aide aux communes touchées par les inondations. En découvrant cette information,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet