François De Smet : "Il faut prolonger deux réacteurs nucléaires jusqu’en 2030 au moins"

Le 18 septembre, Défi mobilisera ses troupes pour plancher sur l’avenir énergétique de la Belgique. Pour son président, maintenir la sortie du nucléaire en 2025 est intenable. François De Smet déplore par ailleurs que le Covid Safe Ticket ne soit pas étendu d’emblée dans les trois Régions du pays.

François De Smet : "Il faut prolonger deux réacteurs nucléaires jusqu’en 2030 au moins"
©DEMOULIN BERNARD
Alice Dive et Frédéric Chardon
Il ne donne pas cher de la peau du gouvernement fédéral. À entendre François De Smet, député fédéral dans l'opposition et président du parti Défi, la coalition Vivaldi...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité