Alexander De Croo: "La Vivaldi a montré de quoi elle était capable"

Fatigué, mais satisfait, le Premier ministre Alexander De Croo. L’accord dégagé par la Vivaldi le fut dans la douleur… “On nous avait dit qu’on ne faisait que gérer la crise sanitaire, qu’on ne réformerait rien. Mais on y est parvenu”, dit-il.

Alexander De Croo: "La Vivaldi a montré de quoi elle était capable"
©FLEMAL JEAN-LUC
Adrien de Marneffe & François Mathieu
Son application sportive, depuis le 15 août, est quasi vide. Les traits un peu cernés, la mine tirée, le Premier ministre a dû se démultiplier...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet