Agressions sexuelles au cimetière d'Ixelles : le projet-pilote "code 37" d'analyse ADN sera déployé au niveau national

Le projet intitulé "Code 37", une approche impliquant le recours à des conseillers médico-légaux et à une analyse approfondie des traces ADN lors d'enquêtes sur des agressions sexuelles sera déployé au niveau national, a annoncé le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne jeudi à la Chambre.

Agressions sexuelles au cimetière d'Ixelles : le projet-pilote "code 37" d'analyse ADN sera déployé au niveau national
©Ennio Cameriere
Belga

Ce projet-pilote a été développé à Anvers. Selon le ministre, il y a démontré son efficacité : "le projet a conduit à un doublement du nombre des condamnations." Vincent Van Quickenborne a annoncé qu'un budget de 600.000 euros était mobilisé pour élargir ce dispositif au niveau national, en commençant par Bruxelles. L'engagement de 5 personnes y est déjà budgétisé.

L'élargissement de ce projet a été décidé mercredi lors d'une réunion avec la ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden et la secrétaire d'État à l'Égalité des chances Sarah Schlitz.

Sur le même sujet