Face à la hausse des cas de Covid-19, Vandenbroucke prône une extension du pass sanitaire: "Les vaccinés auront une vie plus sûre et plus libre"

Pour le ministre de la Santé de nouvelles mesures sanitaires doivent être prises immédiatement.

Face à la hausse des cas de Covid-19, Vandenbroucke prône une extension du pass sanitaire: "Les vaccinés auront une vie plus sûre et plus libre"
©Belga

Alors que le Premier ministre, Alexander De Croo convoque un conseil des ministres ce lundi pour examiner la situation sanitaire, en plus du Codeco prévu le 29 octobre, Frank Vandenbroucke a insisté sur les chiffres du coronavirus à la hausse en Belgique, sur le plateau de VTM Nieuws ce dimanche. Pour le ministre fédéral de la Santé, de nouvelles mesures doivent être prises immédiatement.

Le socialiste a déclaré vouloir étendre l'utilisation du Covid Safe Ticket et l'appliquer pour les événements qui se tiennent en intérieur, à partir de 50 personnes. Il n'est obligatoire qu'à partir d'un événement de 500 personnes et plus, à l'intérieur actuellement. Vandenbroucke a aussi évoqué l'idée d'exiger le CST à partir de 250 personnes pour les événements extérieurs.

"Il n'est pas illogique de demander le pass corona pour de tels événements", a-t-il estimé, ajoutant que la question sera discutée lundi en conseil des ministres. Pour autant, aucun nouveau lockdown n'est envisagé. "Il n'y a absolument aucun nouveau verrouillage à venir. Sans les vaccins, nous aurions été dans une catastrophe totale aujourd'hui, mais heureusement, de nombreuses personnes ont déjà été vaccinées", a-t-il rassuré.

Le ministre a d'ailleurs appuyé la mise en place du CST, mesure polémique. "Je n'ai aucun problème à ce que les personnes vaccinées puissent se déplacer librement avec le corona pass et se rendre à toutes sortes d'activités, où les non vaccinés ne pourront le faire que s'ils peuvent présenter un test négatif et devront payer pour ce test. Ceux qui sont vaccinés auront une vie plus facile, plus sûre et plus libre."

Frank Vandenbroucke a aussi souligné l'importance du masque buccal, comme outil essentiel pour éviter la propagation du virus : "Il y a beaucoup de virus qui circulent aujourd'hui. Nous avons maintenant entre 6 000 et 7 000 nouvelles infections chaque jour, ce qui est beaucoup. Nous devons donc être plus prudents. Par exemple, nous devons recommencer à utiliser le masque buccal. Je n'attendrais même pas les décisions des politiciens. Je suis allé à la boulangerie ce matin avec mon masque buccal, ce qui est un moyen très simple d'assurer un peu plus de sécurité."

Sur le même sujet