"Les accidents font partie de ce sport" : Georges-Louis Bouchez se confie après son accident sur le circuit de Spa-Francorchamps

Le président du MR a été embouti par une autre voiture et est sorti de piste.

"Les accidents font partie de ce sport" : Georges-Louis Bouchez se confie après son accident sur le circuit de Spa-Francorchamps
©BELGA

Amateur de sport automobile, le président du MR Georges-Louis Bouchez participait aux 24h 2CV lorsque sa voiture a été percutée et envoyée hors piste. Il concourait sur une Citroën C1 et a été touché par une voiture d’un autre modèle au moment d’aborder le double gauche de Pouhon. Georges-Louis Bouchez s’est montré rassurant sur son état de santé après avoir été brièvement hospitalisé au CHR de Verviers.

"Après les examens nécessaires, je suis sorti de l'hôpital durant la nuit, sans la moindre difficulté ou conséquence. Je suis pleinement en forme et mon agenda ne sera nullement modifié", indique-t-il sur sa page Facebook.

Le président du MR ne compte pas pour autant renoncer à sa passion. "J'ai été percuté par l'arrière par une autre voiture, ça peut arriver. Les accidents de ce type font partie de ce sport, tout comme les coups de tête qui se transforment en coup de boule font partie du football. Toute activité comporte des risques. Quand on fait de la course automobile, on sait que ça peut arriver. Et puis on est bien protégé, on a un casque, des harnais et tout est étudié pour limiter les chocs", nous a-t-il précisé.