Il n'y aura pas de projet pilote de vote online en 2024, annonce Annelies Verlinden (CD&V)

Il n'y aura pas de projet-pilote de vote électronique à distance en 2024, a affirmé mercredi la ministre des Réformes institutionnelles Annelies Verlinden (CD&V), à la Chambre.

Il n'y aura pas de projet pilote de vote online en 2024, annonce Annelies Verlinden (CD&V)
©BELGA

A l'avenir, celle-ci souhaite toutefois prendre des mesures en faveur d'une plus grande digitalisation du processus. Il y a quelque temps, la ministre avait déjà chargé un consortium d'universités de mener des recherches sur les possibilités de vote en ligne. Ceux-ci ont conclu que le vote intégralement en ligne ne serait pas possible avant 2034 en Belgique.

Sur la suggestion des chercheurs, la ministre Verlinden avait souhaité mettre en place un projet pilote pour les élections de 2024. Cela permettrait de se concentrer sur les Belges à l'étranger.

Cependant, lors d'une audition avec des représentants du consortium en commission parlementaire, la mandataire CD&V a clairement indiqué que le projet pilote ne sera pas réalisé.

"Il n'y a pas de budget pour organiser le projet pilote maintenant", a-t-elle déclaré. Il est donc impossible de lancer les préparatifs en 2023 et de les concrétiser en 2024.

Pourtant, Annelies Verlinden ne veut pas jeter le bébé avec l'eau du bain. "Il serait contre-intuitif de ne pas le faire", a-t-elle ajouté. Son intention est de faire calculer le coût budgétaire d'une numérisation plus large d'ici à 2024, année de la première échéance électorale européenne, fédérale et régionale et, plus tard dans l'année, au niveau local. Ensuite, il faudra préparer le "grand changement".