Le ton monte à la Chambre entre la N-VA et Alexander De Croo: "Vous êtes celui qui mine la crédibilité des vaccins"

Le Premier ministre a répondu aux critiques des nationalistes flamands quant à l'instauration du Covid Safe Ticket et le retour du masque en Flandre.

Le ton monte à la Chambre entre la N-VA et Alexander De Croo: "Vous êtes celui qui mine la crédibilité des vaccins"
©BELGA

Le Premier ministre Alexander De Croo a rappelé jeudi à la Chambre que le taux de reproduction du virus du Covid-19 était actuellement supérieur en Flandre par rapport aux autres régions du pays, répondant ainsi à l'opposition nationaliste flamande, déçue de voir le nord du pays devoir reporter le masque et imposer le Covid Safe Ticket (pass sanitaire) notamment dans l'horeca et les salles de fitness. Le chef de groupe N-VA Peter De Roover déplorait ainsi que "les régions qui font de leur mieux (sur la vaccination) voient des renforcements des mesures (sanitaires) et pas les autres". "Vous êtes celui qui mine la crédibilité des vaccins", a-t-il lancé.

"Je ne veux pas pointer l'un ou l'autre", a répondu Alexander De Croo, "mais nous sommes dans une situation accrue partout. C'est la réalité. Ce serait quand même assez étrange de fermer les yeux." Selon le Premier ministre, les mesures prises mardi par le Comité de concertation - port du masque, Covid safe ticket et télétravail - constituent une meilleure protection contre le virus, comme lorsque l'on s'habille plus chaudement à l'approche de l'hiver.

Ayant dépassé son temps de parole, le micro du Premier ministre s'est coupé alors qu'il allait aborder la question de l'activation de la loi pandémie, également annoncée mardi. "Ce serait bien si vous pouviez développer cela lors d'une prochaine interview", a ironisé François De Smet (DéFI) se disant "désemparé" de ne pas avoir obtenu de réponses à ses questions. "Il n'y a pas de place dans un petit pays pour un nationalisme sanitaire", a-t-il également jugé.

Sur le même sujet