Alexander De Croo à propos de la formation du gouvernement: "Jamais un aspect privé n'a joué un rôle"

Le Premier ministre, Alexander De Croo, a démenti dimanche que des événements de sa vie privée aient mené à des retards dans les négociations de formation d'un gouvernement. Sur le plateau de l'émission "De Zevende Dag", il a réagi de la sorte aux informations qui circulent depuis plusieurs mois sur les contacts qu'il aurait cherchés à entretenir avec une actrice pornographique italienne.

Alexander De Croo à propos de la formation du gouvernement: "Jamais un aspect privé n'a joué un rôle"
©Belga

Dans le livre "Les fossoyeurs de la Belgique" qu'il a consacré à la longue crise politique qui a précédé l'avènement de la coalition Vivaldi, le journaliste Wouter Verschelden a évoqué un épisode resté discret qui concerne M. De Croo, alors vice-Premier ministre Open Vld dans le gouvernement Michel, et les contacts qu'il aurait essayé de nouer avec une actrice pornographique. Des contacts que l'intéressée a elle-même évoqué dans la presse italienne au mois d'août. Selon le livre, cette histoire a retardé les négociations en vue de mettre sur pied la coalition fédérale. "Absolument pas. Tout qui a suivi la formation du gouvernement de près sait qu'il y avait énormément de moments difficiles. Je suis content qu'à un moment, des partis aient tendu la main l'un vers l'autre", a expliqué M. De Croo. "S'ils ont permis de former un gouvernement, j'ai joué mon rôle". "Jamais un aspect privé n'a joué un rôle", a-t-il ajouté.