De Croo et Khattabi rencontrent la Coalition Climat à Glasgow

Le Premier ministre Alexander De Croo et la ministre fédérale en charge du Climat, Zakia Khattabi, ont rencontré lundi à Glasgow les membres de la "Coalition Climat", en marge de la 26e conférence de l'Onu sur les changements climatiques.

De Croo et Khattabi rencontrent la Coalition Climat à Glasgow
©AFP

"Une COP26 très, très importante", a souligné le Premier ministre belge à son arrivée en Ecosse, Alexander De Croo martelant l'urgence d'agir très rapidement pour maintenir le réchauffement climatique sous la barre du degré et demi. "Il est temps de passer aux actes. On reprend à notre compte le slogan des militants: plus de blabla. On espère vraiment aboutir à des engagements concrets et des actions concrètes", a abondé Zakia Khattabi.

Les échanges avec les membres de la plateforme, qui réunit plus de 80 organisations de la société civile belge, ont duré une heure et porté sur les ambitions climatiques belges, le financement climat de la part de la Belgique mais aussi sur l'épineuse question de la répartition de l'effort climatique entre le fédéral et les entités fédérées, appelée aussi "burden sharing" et sur laquelle il n'y a pas encore d'accord intrabelge. Le climatologue Jean-Pascal van Ypersele (UCLouvain) était également présent lors de l'entrevue.

Du côté fédéral, une série de mesures ont été prises ou vont l'être (verdissement des voitures de société, augmentation de la capacité éolienne en mer du Nord, investissement dans l'hydrogène vert, isolation de bâtiments publics...) pour remplir sa part de l'effort. Au total, le fédéral entend réduire de 55% ou 233 millions de tonnes cumulées ses émissions de CO2 d'ici 2030, a-t-on rappelé.

Alexander De Croo est arrivé à la COP26 lundi matin, où des rencontres bilatérales figuraient à son agenda, avant un discours mardi après-midi à l'occasion du "sommet des dirigeants mondiaux" qui réunit ces 1er et 2 novembre plus de 120 chefs d'État et de gouvernement.

Sur le même sujet