Des aides en plus pour les mamans seules

Le gouvernement fédéral a prévu, dans le cadre de son budget, d'importants moyens supplémentaires pour déployer le projet MIRIAM des CPAS dès 2022, a indiqué lundi la ministre Karine Lalieux en visite au CPAS de La Louvière.

Des aides en plus pour les mamans seules
©Belga

On dénombre aujourd'hui en Belgique 500 000 familles monoparentales, en majorité des mamans seules avec enfants en bas âge. "Ces femmes sont particulièrement vulnérables face au risque de précarité et d'isolement", constate Karine Lalieux (PS), ministre fédérale notamment en charge de l'Intégration sociale et de la Lutte contre la pauvreté.

En visite lundi au CPAS de La Louvière, Mme Lalieux a pu rencontrer des femmes suivies par le projet Miriam. Cette initiative lancée en 2015 accompagne, individuellement et collectivement, des femmes en situation de monoparentalité qui bénéficient du revenu d'intégration sociale. À La Louvière, elles sont 15 femmes à bénéficier de cet accompagnement depuis mars 2020 sur les 90 femmes concernées par la dernière édition de Miriam qui touche cinq autres CPAS (Anderlecht, Schaerbeek, Seraing, Malines et Saint-Nicolas). "Les participantes ont toutes fait état d'une amélioration tangible de leur situation personnelle, notamment un meilleur recours à leurs droits, une meilleure inclusion sociale, une plus grande confiance en elles et pour plusieurs, un accès à une formation ou à un emploi", souligne la ministre.

Karine Lalieux a annoncé lundi, en marge de sa visite, que le budget fédéral 2022 prévoyait de décupler les moyens pour déployer le projet Miriam, qui passeront de 435 000 euros à 4,5 millions d’euros. Cela permettra de multiplier les CPAS participants ainsi que le nombre de parents accompagnés.