Critiquée pour son manque d'ambition climatique, Zuhal Demir réagit: "Les fausses promesses n'aideront pas le climat"

Critiquée par les activistes de Youth for Climate qui ont manifesté mercredi matin devant son cabinet, la ministre flamande de l'Environnement Zuhal Demir (N-VA) estime que les "fausses promesses" n'aideront en rien le climat.

Critiquée pour son manque d'ambition climatique, Zuhal Demir réagit: "Les fausses promesses n'aideront pas le climat"
©BELGA
Belga

Youth for Climate entendait dénoncer le refus de la ministre flamande de soutenir la High Ambition Coalition (HAC), une initiative menée par plusieurs pays -dont l'Allemagne, la France ou les Pays-Bas- qui veulent plus d'ambition pour préserver la stabilité du climat terrestre.

La Belgique, qui souhaitait s'y rallier, ne peut toutefois le faire vu l'opposition de la Flandre.

"Signer de fausses promesses n'aide pas le climat", a réagi mercredi Mme Demir. "La déclaration de la HAC s'engage à arrêter dès que possible le soutien aux énergies fossiles inefficaces. Mais comment la Belgique pourrait-elle signer cette déclaration alors que le gouvernement fédéral fait juste le contraire?", attaque la nationaliste flamande, en référence à la décision du Fédéral de construire de nouvelles centrales au gaz.

Mme Demir assure toutefois que la Flandre soutient toujours l'accord de Paris visant à limiter le réchauffement à 1,5 degré Celsius. "La Flandre est entièrement disposée à livrer des efforts solides pour y parvenir".

Sur le même sujet