Joachim Coens plaide pour que le Codeco se saisisse du dossier des centrales au gaz

Le refus de la Flandre d'accorder un permis au projet de la centrale à gaz de Vilvorde fait des remous.

Joachim Coens plaide pour que le Codeco se saisisse du dossier des centrales au gaz
©BAUWERAERTS DIDIER

Le président des chrétiens démocrates flamands, Joachim Coens, souhaite que le comité de concertation (CodeCo) se saisisse du dossier des centrales au gaz après le refus de la Flandre d'accorder son feu vert au projet de nouvelle centrale au gaz à Vilvorde. M. Coens a dit mercredi s'inquiéter pour la sécurité d'approvisionnement du pays et a demandé à ce que le ministre-président flamand Jan Jambon et le Premier ministre Alexander De Croo abordent le sujet en comité de concertation.

Mardi, la ministre flamande de l'Environnement Zuhal Demir (N-VA) a barré la route au projet de centrale à la Vilvorde. Ce n'est pas le premier dossier de centrale que la ministre nationaliste rejette.

Ces refus successifs menacent l'ambition du gouvernement fédéral de sortir dès 2025 du nucléaire au profit de centrales au gaz. "J'ai honte des bagarres autour de ce dossier important", a confié M. Coens mercredi au micro de la VRT.

Sur le même sujet