Dans les coulisses du Codeco : "Il a fait sourire tout le monde", "Weyts n’en fait qu’à sa tête", "Frank, tu stigmatises les écoles francophones"

Les membres du Comité de concertation ne pensaient pas revoir ce genre de scène. Mais, face à la quatrième vague épidémique qui déferle sur la Belgique, le Codeco a dû renouer avec l’adoption de mesures restrictives.

Dans les coulisses du Codeco : "Il a fait sourire tout le monde", "Weyts n’en fait qu’à sa tête", "Frank, tu stigmatises les écoles francophones"
©Belga
La réunion de mercredi s’annonçait particulièrement délicate : le PS avait fait monter la pression...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet