Horeca, masque, vaccin, limitation des contacts... : voici les "mesures assez difficiles" prises par le Codeco pour faire face "au Covid-21"

Voici ce qu'a décidé le Comité de concertation.

La situation épidémiologique ne cesse de se dégrader dans notre pays. Entre le 7 et le 13 novembre, ce ne sont pas moins de 10.283 nouvelles contaminations qui ont été enregistrées. Pour juguler cette recrudescence de l'épidémie, plusieurs mesures "sévères" ont été décidées par les autorités. Réuni depuis 14h30, le Comité de concertation a été le théâtre de quelques tensions. Dès le début de la réunion, le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke (Vooruit) a jeté un froid en présentant les dernières données épidémiologiques, qui sont "inquiétantes". S'en sont suivis des débats animés qui se sont terminés vers 18h30.

A son arrivée au "Bunker" où se déroule la conférence de presse, le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles (MR) s'est exprimé sur les restrictions qui entreront en vigueur dans notre pays. "Ce sont des mesures assez difficiles, on ne s'attendait pas à une telle situation dans les hôpitaux", a confié Pierre-Yves Jeholet (MR).

Alexander De Croo a pris la parole à 19 heures. "Le Comité de concertation s'est réuni plus tôt que prévu pour discuter de la situation sanitaire dans notre pays. Je voudrais commencer en présentant deux constats", a débuté le Premier ministre. "Tout d'abord, la situation épidémiologique est dans le rouge: la limite des 500 lits a été dépassée, c'est une évolution préoccupante. Ensuite, heureusement, nous avons les vaccins. Neuf adultes sur dix sont vaccinés en Belgique. C'est grâce aux vaccinés que nous ne sommes pas en lockdown." Il a toutefois rappelé que le risque n'était pas nul pour les vaccinés d'être contaminés. "Nous avons actuellement un virus trois fois plus contagieux que ce que nous avions l'année dernière. Nous luttons contre le Covid-21 à présent", a-t-il mis en garde. "C'est pourquoi le Codeco a opté pour une approche très prudente. Nous voulons prévenir plutôt qu'enfermer. Nous n'allons pas opposer les secteurs, nous allons travailler tous ensemble. Je comprends très bien la frustration et la déception. Je sais que de nombreuses personnes sont fatiguées. C'est une des raisons pour lesquelles il est important de rester vigilants."

Pour soutenir ce qu'a dit le Premier ministre, le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke a présenté quelques chiffres. "Nous sommes face à une explosion des contaminations", a-t-il regretté, soulignant que, le 8 novembre, 15.224 infections avaient été enregistrées en Belgique et 19.300 le 15 novembre. Le socialiste flamand a insisté sur le fait que des contrôles allaient être réalisés afin de s'assurer que toutes les mesures soient respectées.

Avant d'annoncer les mesures prises par le Codeco, Alexander De Croo a expliqué que les autorités avaient décidé de revenir aux "fondamentaux".

Voici tout ce qui sera d'application à l'avenir:

1) Le port du masque est obligatoire à l'intérieur mais également lors de certains événements à l'extérieur. Cela dès 10 ans (pour ce qui est de l'école les Régions et Communautés décideront)

2) Il faut assurer la qualité de l'air à l'intérieur: cela vaut pour les entreprises et les écoles qui devront pouvoir mesurer le taux de CO2.

3) Il faudra désormais avoir un Covid Safe Ticket + : c'est-à-dire un CST combiné au port du masque. Cela s'applique dans le secteur de l'Horeca (sauf quand on est assis) et dans les discothèques (sauf si on fait un test sur place avant de rentrer dans la discothèque). Cela sera utilisé également dans les événements publics et privés : à l'intérieur à partir de 50 personnes et à l'extérieur à partir de 100 personnes.

4) Le télétravail est obligatoire, dès lundi prochain, quatre jours par semaine jusqu'au 13 décembre. Ensuite, il sera obligatoire 3 jours par semaine.

5) Toute la population pourra bénéficier d'une troisième dose du vaccin d'ici aux mois de mars et avril

6) Il faut limiter ses contacts et favoriser les rencontres à l'extérieur plutôt qu'à l'intérieur

7) Il faut conserver une distance d'1,5 mètre avec les personnes que l'on rencontre

Revivez ci-dessous les dernières informations concernant cet important Comité de concertation.



Sur le même sujet