La Wallonie adopte le "plan Oxygène" pour soutenir les communes: "Un soutien inédit"

Le gouvernement wallon a adopté, ce jeudi, le 'plan Oxygène', un plan global d'aide aux communes dont les finances sont mises à mal par les crises successives.

Le ministre des Pouvoirs locaux Christophe Collignon s'est réjoui de ce plan.
Le ministre des Pouvoirs locaux Christophe Collignon s'est réjoui de ce plan. ©BELGA
Belga

Estimant par ailleurs que le déséquilibre des budgets communaux a comme source principale des normes fédérales (pensions, zone de police, zone de secours, revenu d'intégration,...), l'exécutif a décidé de saisir le comité de concertation. "L'objectif est de pouvoir mettre à plat les différents mécanismes générateurs de charges et d'envisager des solutions qui, à l'avenir, permettraient de modifier les trajectoires actuelles. Et plus particulièrement l'accroissement du coût des pensions qui grève les finances des pouvoirs locaux wallons", explique le gouvernement.

Ce dernier a également pris la décision de mener des réformes structurelles à l'échelle wallonne (fusion de communes et des zones de police/secours, mise sur pied de bassins de vie générateurs d'économie d'échelle,..)

Enfin, s'appuyant sur un accroissement de la dotation au CRAC - le Centre régional d'aide aux communes - de 20 millions par an, le gouvernement soutiendra, via un droit de tirage encadré, les villes et communes qui présentent des difficultés structurelles liées aux normes fédérales.

Concrètement, dès l'année 2022, afin d'équilibrer leur budget, les communes vont pouvoir emprunter pendant 5 ans pour faire face à l'explosion des coûts, essentiellement dû à la charge des pensions, aux zones de police et de secours, et à la dotation aux CPAS.

La Wallonie via le CRAC interviendra en remboursant aux communes une partie des annuités à laquelle elles devront faire face.

Selon le ministre des Pouvoirs locaux Christophe Collignon, c'est au final "un soutien inédit de plus d'1 milliard d'euros sur une durée déterminée de 20 à 30 ans", que la Wallonie apporte aux pouvoirs locaux.

"Nous avons pris un nombre important de décisions dans des délais très courts pour limiter tant que possible les effets de la crise sur les communes et leurs citoyens. Aujourd'hui, il faut apporter des réponses structurelles au déficit des finances communales, ce que le gouvernement wallon fait via ce plan d'aide aux communes", a souligné le ministre.

Sur le même sujet