Le parti socialiste flamand Vooruit peut finalement garder son nom

Quatre listes locales baptisées Vooruit n'ont pas obtenu gain de cause devant le tribunal de l'entreprise néerlandophone de Bruxelles alors qu'elles contestaient le changement de nom du parti socialiste flamand, écrit De Morgen vendredi.

Photo d'illustration
Photo d'illustration ©BELGA

Lorsque le sp.a est devenu Vooruit à l'été 2020, le centre artistique gantois également appelé Vooruit ainsi que plusieurs listes locales portant le même nom ont contesté son utilisation par le parti socialiste.

Les listes locales de Coxyde, Courtrai, Tirlemont et Zwevegem ont introduit un recours pour réclamer que les socialistes flamands se choisissent un autre nom. Elles réclamaient une astreinte pouvant aller jusqu'à 25.000 euros par jour tant que le président Conner Rousseau n'abandonnait pas l'appellation Vooruit.

Le parti socialise se disait confiant car il était le premier à avoir réellement enregistré le nom Vooruit et le tribunal de l'entreprise lui a donné raison, selon des documents consultés par De Morgen. Le tribunal précise également que les listes locales ne sont pas des entreprises et ne peuvent donc se référer à la législation sur les pratiques du marché.

Sur le même sujet