"La maison des horreurs", "Une méthode qui pose question": le projet de réforme fiscale ne plaît pas à tout le monde

Les propositions du groupe d’experts mandatés par le ministre des Finances suscitent le débat.

"La maison des horreurs", "Une méthode qui pose question": le projet de réforme fiscale ne plaît pas à tout le monde
©Belga
Taxation des loyers réels, des plus-values sur actions ou encore des sociétés de management, disparition progressive du 3e pilier des pensions, etc. ...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité