Vandenbroucke insiste à son tour pour renforcer les mesures et cible plusieurs secteurs

"On va devoir limiter encore plus nos contacts", a indiqué le ministre de la Santé.

Vandenbroucke insiste à son tour pour renforcer les mesures et cible plusieurs secteurs
©BELGA

Le ministre-président flamand Jan Jambon (N-VA) avait plaidé, mercredi, pour une nouvelle réunion du Comité de concertation. Dans la foulée, lors d'une conférence de presse, Frank Vandenbroucke, ministre fédéral de la Santé, a dit souhaiter également que de nouvelles mesures soient prises. "J'ai entendu la demande de Jan Jambon", a déclaré le socialiste.

"On va devoir limiter encore plus nos contacts (...) Il faudra un paquet cohérent de mesures" a ajouté Frank Vandenbroucke, évoquant les événements à l'intérieur dans plusieurs secteurs: les écoles, les loisirs et la culture. "Nous devons nous demander si les mesures dans ce domaine sont suffisamment fortes."

Le ministre de la Santé n'a cependant pas voulu se prononcer sur la nécessité de tenir un nouveau Comité de concertation. "Cela relève de la compétence du Premier ministre", a-t-il indiqué.

Jambon : "Il y a des appels à l'aide des hôpitaux"

Le ministre-président flamand avait plaidé plus tôt ce mercredi pour des mesures supplémentaires pour soulager la pression sur les soins de santé. Une interdiction des activités récréatives intérieures jusqu'au 15 décembre pourrait être sur la table, a confirmé le porte-parole de Jan Jambon à Belga.

Lors du dernier comité de concertation, organisé il n'y a même pas une semaine, il avait été convenu que les mesures seraient évaluées le 15 décembre. Trop tard, pour Jan Jambon. "Il y a des appels à l'aide des hôpitaux, il y a la situation aux soins intensifs, il y a des soins qu'il faut reporter. Il faut qu'on agisse de manière décisive et qu'on s'accorde plus rapidement sur des mesures supplémentaires", a précisé le porte-parole du ministre-président flamand.

Soulignons cependant ce paradoxe : ce mardi, Jan Jambon réclamait des assouplissements à Alexander De Croo. En tant que ministre flamand de la Culture, il avait adressé une lettre au Premier ministre afin d'autoriser à nouveau les répétitions culturelles (théâtre, chant...).

Sur le même sujet