Vervoort dégaine un plan taxi, le numerus clausus des chauffeurs reste à fixer

Le gouvernement bruxellois a entamé sa sortie de crise dans le dossier Uber. Mais une solution d’urgence est à trouver.

Vervoort dégaine un plan taxi, le numerus clausus des chauffeurs reste à fixer
©BELGA
Entre 235 et 400 taxis ont organisé ce jeudi matin des opérations de blocage qui ont fortement perturbé la circulation à Bruxelles. "Si les députés valident un système individualiste comme le modèle d'Uber, on se dirige à grands pas vers la fin du financement de la sécurité...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet