Fermeture des écoles : Jambon s'excuse pour ses commentaires de vendredi

Le ministre-président flamand Jan Jambon s'est excusé dimanche pour ses propos de vendredi au sujet de la fermeture des écoles maternelles et primaires lors de la dernière semaine avant les congés de fin d'année.

Fermeture des écoles : Jambon s'excuse pour ses commentaires de vendredi
©BELGA

Jan Jambon avait laissé entendre que l'impact pédagogique serait de toute manière faible, car c'est une semaine avec "une petite fête par-ci, un peu de lecture par là". Cette affirmation n'a pas été très appréciée dans les écoles, ce qui a mené le ministre-président à préciser sa pensée dimanche au micro de VTM. "J'ai énormément de respect pour les personnes de l'enseignement. Si j'ai blessé quelqu'un, je souhaite absolument m'en excuser." Par ses commentaires, Jan Jambon voulait souligner que la fermeture une semaine avant les vacances de Noël aurait un impact pédagogique plus limité qu'une fermeture immédiate de deux semaines telle que l'avaient recommandée les experts, a-t-il précisé.

Sur le même sujet