Le ministre wallon du budget Jean-Luc Crucke va-t-il démissionner? Il annonce le report de son décret "pour un impôt plus juste" et précise qu'il en tirera les conclusions le moment venu

Le début de la séance de commission du budget du Parlement wallon a commencé d’une bien curieuse manière.

Le ministre wallon du budget Jean-Luc Crucke va-t-il démissionner? Il annonce le report de son décret "pour un impôt plus juste" et précise qu'il en tirera les conclusions le moment venu
©Belga

Le ministre du Budget, Jean-Luc Crucke (MR) a, en effet, pris la parole pour annoncer le report, sine die, de son décret fiscal “pour un impôt plus juste” qui devait être voté lundi. Manifestement, cette décision est le fruit d’un “accord avec le ministre-Président (NDLR : Elio Di Rupo, PS). Il ne s’agit pas d’une décision personnelle mais il y a un accord et j’ai pour habitude de respecter les accords”. Jean-Luc Crucke a ensuite déploré ce report : “C’est un échec parce que je ne suis pas parvenu à le faire aboutir à quelques encablures de la ligne d’arrivée”. Les derniers propos de Crucke laissent un peu interrogatif: " Je saurai en tirer les conclusions le moment venu mais je considère que la priorité du jour et de cette fin d’année est de doter la Wallonie d’un budget ". Il n'en a pas dit plus sur les conclusions qu'il compte tirer de cette situation.

Pour rappel ce décret fiscal devait permettre “de lutter plus efficacement contre des pratiques destinées à échapper et/ou à contourner certains impôts, pratiques qui reportent sur l’ensemble de la société le poids de la non-contribution de certains acteurs”, expliquait en juillet dernier, à La Libre, le ministre wallon du budget.

Le décret prévoyait notamment de créer une procédure fiscale spécifique pour lutter contre la fraude. D’autres mesures concernaient les donations, les droits de successions et les droits d’enregistrement.

Le renvoi d’un projet de décret vers l’arriéré de la commission est-il un enterrement pour ce décret ? On peut le penser. Jean-Luc Crucke va-t-il démissionner dans les jours ou semaines qui viennent ? C'est toute la question qui se pose après de tels propos.