Jean-Luc Crucke, un Flamand devenu régionaliste wallon

Le ministre wallon est un impulsif qui se soigne. Mais, parfois, le Ravachol qui somnole en lui reprend le dessus.

Jean-Luc Crucke, un Flamand devenu régionaliste wallon
©JC Guillaume
Il reste encore en lui, un peu, de cet anarchiste libertaire qu’il était à l’université. Quand on s’oppose à ses idées, sans arguments valables à ses yeux, son impulsivité et son côté boudeur se mélangent, il est hors de contrôle. C’est aussi à l’université qu’il est devenu...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité