Apaisement au MR lors du bureau de parti sur l'affaire Crucke : "C'est l'esprit de Noël..."

Une grande explication était annoncée pour ce lundi au sein du MR. Mais la réunion a mis fin immédiatement à la polémique.

Apaisement au MR lors du bureau de parti sur l'affaire Crucke : "C'est l'esprit de Noël..."
©Montage La Libre

On nous promettait du sang et des larmes...Mais, finalement, c'est le vent de l'apaisement qui a soufflé sur le bureau de parti du MR, ce lundi matin.

Jean-Luc Crucke était accusé par une partie des députés régionaux du groupe libéral d'avoir laissé passer en gouvernement un projet de décret fiscal beaucoup trop à gauche.

Le ministre régional du Budget avait laissé entendre qu'il pensait démissionner, vu le camouflet infligé par son propre parti. Georges-Louis Bouchez lui-même estimait que le MR ne pouvait laisser passer un texte fiscal qui aurait été puiser dans les poches des classes moyennes.

Une désescalade avait pourtant été amorcée afin de préserver les relations entre les partenaires de majorité régionale, le MR, Ecolo et le PS. Le décret "Crucke" avait finalement été validé par les députés libéraux mécontents.

Fin immédiate de la polémique

Une grande explication était annoncée pour ce lundi au sein du MR. Mais la réunion du bureau de parti, démarrée à 8h45 ce matin, a mis fin immédiatement à la polémique.

Après quelques minutes, une procédure a été acceptée par les poids lourds du parti afin qu'une telle affaire (le désaveu de Jean-Luc Crucke, la contestation de son orientation politique, etc.) n'ait plus lieu à l'avenir (publiquement, en tout cas).

Désormais, le ministre porteur d'une réforme sensible devra en référer directement auprès du chef de file MR au sein de l'exécutif (Willy Borsus, dans le cas du gouvernement wallon). Ce dernier, en lien avec la présidence du parti, valide le texte et/ou le soumet aux députés libéraux du niveau de pouvoir concerné.

"Crucke était présent mais n'a pas pipé mot"

"Tout est réglé, explique une source MR. On a un grand accord, c'est l'esprit de Noël..."

Un autre informateur MR confirme cet accord. "Tout le monde est OK,on sent bien que les tensions ont été déminées durant le week-end. Comme convenu, Crucke était présent en bureau de parti et n'a pas pipé mot."