"Si certains souhaitent un changement de majorité, le CDH est prêt à prendre ses responsabilités"

Le président du CDH, Maxime Prévot, appelle les gouvernements à mettre sur pied un plan de relance du secteur des soins de santé. Si certains voulaient changer les majorités, son parti prendrait ses responsabilités. Enfin, il défend la vaccination obligatoire pour tout le monde et réclame un débat.

Antoine Clevers et Stéphane Tassin
Bruxelles - Siege du CDH - Maxime Prevot - president du Centre democrate humaniste et bourgmestre de Namur. A Bruxelles le lundi 6 septembre 2021
©JC Guillaume
Alors que plusieurs gouvernements de ce pays connaissent des crises diverses et variées et que le Covid met en danger le système hospitalier, le CDH,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité