Des travaux d'intérêt général pour les chômeurs de longue durée : cet accord symbolique qui divise la Flandre

Le gouvernement flamand va imposer des travaux d’intérêt public aux chômeurs de plus de deux ans.

J.He.
Des travaux d'intérêt général pour les chômeurs de longue durée : cet accord symbolique qui divise la Flandre
©BELGA
Les trois partis de la majorité flamande (N-VA, CD&V et Open VLD) se sont enfin mis d’accord sur ce qui est devenu "un dossier symbolique" pour le gouvernement de Jan Jambon : l’obligation pour les chômeurs de longue durée d’effectuer des travaux d’intérêt général dès 2023. Pour les nationalistes et les libéraux, cela semblait...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité