Ecolo J dans le viseur de la ministre Glatigny

L’organisation de jeunesse fait l’objet d’une enquête de l’administration pour des propos jugés discriminants par le MR.

Ecolo J dans le viseur de la ministre Glatigny
©BELGA

La déferlante de témoignages de violences sexuelles dans des bars du cimetière d'Ixelles en octobre a provoqué un mouvement d'indignation et a mené à la tenue de plusieurs actions de protestation. Parmi elles, une marche organisée au cimetière d'Ixelles le 14 octobre dernier. Parmi les organisateurs de cette mobilisation, Ecolo J, organisation de jeunesse du parti Ecolo. Sur l'événement Facebook consacré à la marche, l'organisation demandait aux hommes cisgenres de se placer à l'arrière du cortège "afin de laisser la place aux personnes sexisées". Nous apprenons cette semaine que l'organisation de jeunesse pourrait être sanctionnée pour cette demande.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...