La quarantaine pourrait devenir moins stricte en Belgique pour les vaccinés

Les règles de quarantaine vont-elles être assouplies ? C’est probable. La conférence interministérielle (Cim) "Santé publique" examine cette question en vue de la prochaine réunion du Codeco, jeudi.

La quarantaine pourrait devenir moins stricte en Belgique pour les vaccinés
©Shutterstock

Plusieurs pays européens ont pris des décisions allant dans ce sens. En France, l’isolement exigé des personnes contaminées a été réduit à sept jours, voire cinq (plutôt que dix), pour celles qui sont entièrement vaccinées. La quarantaine y est supprimée, sous conditions.

La Belgique devrait suivre le mouvement. "C'est logique car le variant Omicron est différent des autres, nous devons donc nous adapter", confie une source fédérale au cœur de la gestion de la crise sanitaire. "Avec Omicron, les contaminations sont et seront beaucoup plus nombreuses mais, pour l'instant, l'impact sur les hôpitaux est plus faible."

De nombreuses questions devront être tranchées dans les prochaines heures par les ministres de la Santé des différents niveaux de pouvoir. "On va essayer de raccourcir la durée de la quarantaine, un peu comme l'a fait la France", explique une source bien informée. "Va-t-on établir une différence entre les vaccinés et les non-vaccinés ? Oui, sûrement." Cette possibilité doit être prise avec précaution car, on le sait, organiser une différence de régime entre les vaccinés et les non-vaccinés est politiquement délicat.

Les membres de la Cim Santé publique s'interrogent également sur le choix des modes de dépistage du Covid-19 : tests antigéniques ou tests PCR ? "Les antigéniques sont-ils efficaces pour détecter le variant Omicron ? On n'en est pas encore sûr", déplore un ministre. Encore un point d'interrogation : que faire lors d'un contact avec une personne "à haut risque" ? Faut-il dans ce cas maintenir des règles de quarantaine plus dures ? Enfin, les mesures d'isolement des personnes testées positives au coronavirus devront-elles également être assouplies ? On devrait y voir plus clair avant le Codeco de jeudi.

Inquiétude patronale

En attendant, sur le banc des employeurs, la pression monte. La Fédération des entreprises de Belgique (FEB) et l’organisation flamande des indépendants Unizo - deux fédérations patronales - ont déjà lancé publiquement un appel à assouplir les règles de quarantaine actuelles, afin d’éviter un absentéisme excessif dans les entreprises.

Sur le même sujet