Lucie Demaret va refuser de remplacer Adrien Dolimont à Ham-sur-Heure : "Une question particulièrement indigne" selon Bouchez

La nomination d’Adrien Dolimont comme ministre wallon du Budget aura des répercussions sur le collège communal d’Ham-sur-Heure/Nalinnes (Hainaut, sud de Charleroi) où il occupe actuellement le poste de Président du CPAS.

Lucie Demaret va refuser de remplacer Adrien Dolimont à Ham-sur-Heure : "Une question particulièrement indigne" selon Bouchez
©D.R/Belga

Au sein de la section MR de cette commune, la règle est simple, les membres du collège (à l’exception du bourgmestre dont la désignation en Wallonie est régie par un décret) sont désignés en fonction de leur score au scrutin communal (en l’occurrence celui de 2018 dans ce cas précis). Et la personne qui se situe aujourd’hui à la place idéale pour prétendre à monter dans le collège n’est autre que Lucie Demaret, qui siège actuellement comme conseillère communale et qui occupe aussi la vice-présidence de l’ISPPC, l’intercommunale de santé publique du Pays de Charleroi.

Lucie Demaret est également la compagne du président du parti, Georges-Louis Bouchez. Mais pour le bourgmestre actuel d’Ham-sur-Heure/Nalinnes, cela n’est en aucun cas lié. “Il y a une règle chez nous et depuis longtemps qui est de faire monter au collège ceux qui ont eu les meilleurs scores aux élections et que ce soit cette fois la compagne du patron ne change rien”, explique-t-il. Précisons quand même que du côté du MR, pour l’heure, on signale qu'elle devrait refuser le poste afin d'éviter toute critique de népotisme. Rien ne l’y oblige, en effet.

Interrogé sur le sujet en conférence de presse, le président du MR n'a pas caché son agacement. "Pour n'importe quel élu local, la question ne serait pas posée", s'est exprimé Georges-Louis Bouchez. "Je vais être très ferme: je trouve que cette question est particulièrement indigne. Cette question touche à l'intime et je ne vous ferai pas le plaisir de faire en sorte que la personne qui aurait dû succéder démocratiquement par son nombre de voix à Adrien Dolimont le fasse. Soyez très rassurés, cela sera décidé en section locale. Mais la personne qui aurait dû lui succéder ne le fera pas. Cela montre que dans une belle société d'égalité des chances, l'égalité des sexes nous n'y sommes pas encore. Malheureusement, avoir certaines relations personnelles empêche l'application de la démocratie."

Sur le même sujet