Etat de droit: la Chambre adopte une résolution réclamant une nouvelle procédure contre la Pologne

La Chambre a approuvé jeudi en séance plénière une proposition de résolution de Vicky Reynaert (Vooruit), co-signée par les autres partis de la majorité Vivaldi relative à l'État de droit en Pologne et à la défense des fondements de l'Union européenne dans ce pays d'Europe centrale.

La proposition de résolution de Vicky Reynaert (Vooruit) a été adoptée.
La proposition de résolution de Vicky Reynaert (Vooruit) a été adoptée. ©BELGA
BELGA

Le texte a été complété par des amendements inspirés par une proposition de Sophie Rohonyi (DéFI) relative au droit des femmes. Les députés demandent notamment au gouvernement fédéral d'insister, avec les autres États membres, au sein du Conseil européen pour qu'une nouvelle procédure soit ouverte contre la Pologne en application de l'article 7 TUE, relative à des risques de violation des valeurs fondatrices de l'UE.

Ils demandent également au gouvernement de plaider auprès de la Commission européenne pour qu'elle continue à retenir les moyens du Fonds de relance européen (Next Generation EU) destinés à la Pologne et conditionne la présentation de celui-ci au Conseil pour approbation au respect d'un certain nombre de conditions, dont la fin du régime disciplinaire des juges.

La résolution demande également de condamner la politique du gouvernement polonais relative à l'interruption volontaire de grossesse.

La N-VA et le PTB se sont abstenus. Le Vlaams Belang a voté contre.