Le baromètre corona pour la Culture ne doit pas être "un labyrinthe semé d'embûches"

Selon le ministre-président flamand, en charge de la Culture, Jan Jambon, le prochain baromètre corona devra également offrir des perspectives au secteur de la culture.

Le baromètre corona pour la Culture ne doit pas être "un labyrinthe semé d'embûches"
©Belga
Belga

"Si ce n'est pas le cas et que le baromètre devient un labyrinthe semé d'embûches, alors un tel plan par étapes a peu de chance de réussir", a déclaré Jambon jeudi au Parlement flamand. Il répondait aux questions d'Orry Van de Wauwer (CD&V) , Stéphanie D'Hose (Open Vld) et Elisabeth Meuleman (Groen). Jan Jambon a aussi plaidé pour la suppression de la jauge fixée à 200 spectateurs maximum."Je plaide depuis un certain temps pour plus de proportionnalité, en travaillant par exemple avec des pourcentages", a-t-il expliqué.

À ses yeux, cette proportionnalité doit également figurer dans le baromètre, sur lequel travaille actuellement le commissariat corona en vue d'un comité de concertation programmé la semaine prochaine.

Jan Jambon espère que le baromètre pourra apporter de la "tranquillité", mais souligne que plusieurs autres pays se sont déjà mordu les doigts avec des dispositifs similaires.

M. Jambon avait indiqué mercredi qu'une réunion était déjà prévue ce jeudi à ce sujet entre le Premier ministre et les ministres-présidents.

Sur le même sujet