Pierre-Yves Dermagne: "S’il y a des surprofits d’Engie & Co, ils doivent être ristournés aux consommateurs"

Pour Pierre-Yves Dermagne (PS), si des opérateurs ont profité de la crise énergétique, l’argent doit être rendu aux consommateurs. Le vice-Premier estime qu’une réforme fiscale ne s’impose pas absolument pour cette législature. Il se déclare en faveur de l’obligation vaccinale générale.

Pierre-Yves Dermagne: "S’il y a des surprofits d’Engie & Co, ils doivent être ristournés aux consommateurs"
©Ennio Cameriere
Frédéric Chardon et François Mathieu
À la sortie d’un comité ministériel restreint (kern) animé vendredi après-midi, le vice-Premier ministre et ministre de...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet