Le président du MR déterminé à discuter du nom de son parti

Le nom MR est clairement sur la table, a fait savoir le président du Mouvement réformateur, Georges-Louis Bouchez, dans un entretien à Sudinfo.

Belga
Le président du MR déterminé à discuter du nom de son parti
©BELGA

Fortement critiqué ces dernières semaines, y compris au sein de sa propre formation, pour avoir pris un virage un peu plus à droite, M. Bouchez se targue d'"être un libéral tout court, parce que le libéralisme est intrinsèquement social". "C'est peut-être la première fois depuis longtemps que quelqu'un défend avec autant de férocité la classe moyenne, parce que jusqu'à présent, en fait, on a surreprésenté des minorités bruyantes et on a oublié la grande masse qu'est la classe moyenne", clame-t-il.

Le responsable de parti estime que "pour faire évoluer notre identité, le nom (MR) est clairement sur la table". "Je crois que le nom d'une formation politique doit révéler ses valeurs, mais ce sont les militants qui devront trancher", ajoute-t-il.