La résolution du PTB sur la levée des brevets sur les vaccins rejetée

La commission de la santé de la Chambre a rejeté mardi une proposition de résolution du PTB préconisant la levée des brevets sur les vaccins contre le Covid-19.

BELGA
La résolution du PTB sur la levée des brevets sur les vaccins rejetée
©GUILLAUME JC

La majorité Vivaldi a rejeté ce texte, rappelant qu'une résolution portée par les socialistes avait déjà été votée en juillet dernier. Celle-ci portait sur l'accès aux vaccins pour tous, mais pas sur la levée des brevets. Hervé Rigot (PS) et Séverine de Lavaleye (Ecolo) ont admis que ce texte était le fruit d'un compromis et ont ajouté que le gouvernement avait depuis lors mis en place des solutions concrètes afin de rendre les vaccins plus accessibles. Karin Jiroflée (Vooruit), du parti de la ministre de la Coopération Meryame Kitir les a énumérées: soutien à l'initiative Covax et à l'initiative de l'OMS pour une production alternative en Afrique du Sud, etc. "Nous n'avons pas besoin du PTB pour savoir ce qui doit être mis en place. Il y a des voies plus efficaces" a-t-elle conclu.

Sofie Merckx (PTB) a déploré ce rejet. "Nous avons redéposé cette résolution, afin que l'on plaide auprès de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) pour une levée des brevets. Le faire sur base volontaire, on n'y croit pas trop. Et cinq partis de la Vivaldi se sont déjà prononcés pour la levée des brevets, sauf deux, on sait lesquels (les libéraux, ndlr) qui roulent pour big pharma", a-t-elle affirmé. La députée communiste a enfin cité Médecins sans frontières, qui a listé une centaine de lieux où les vaccins pourraient être produits rapidement si les brevets étaient levés.

Sur le même sujet