Sammy Mahdi: "Une interdiction générale de visa pour les Russes ne devrait pas être un tabou"

Le secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration Sammy Mahdi a suggéré jeudi que l'UE se penche, au-delà de sanctions économiques, sur de "larges sanctions" contre la Russie au niveau de l'octroi de visas.

Sammy Mahdi: "Une interdiction générale de visa pour les Russes ne devrait pas être un tabou"
©AFP

Via communiqué, Sammy Mahdi se prononce pour une suspension "complète" de l'octroi de visas aux citoyens russes "tant que la menace pesant sur l'Ukraine et le peuple ukrainien persiste".

"Pour l'instant, les Russes ne sont pas les bienvenus ici,", avance même le secrétaire d'Etat CD&V, affirmant qu'une "interdiction générale de visa pour les Russes ne devrait pas être un tabou", avec des exceptions pour des visas humanitaires à destination d'activistes russes potentiellement en danger.

Si la politique de délivrance de visas dans l'espace Schengen fait en effet partie des outils sur lesquels l'UE peut jouer dans ses relations diplomatiques, les dirigeants des instances européennes ont surtout mis l'accent ces derniers jours sur l'idée de toucher le Kremlin au portefeuille, en limitant encore davantage ses possibilités de se financer sur les marchés financiers occidentaux. A noter que les "mesures restrictives" européennes imposées à la suite des violations de l'intégrité territoriale de l'Ukraine (Donbass mais aussi Crimée), qui concernent depuis mercredi soir 555 individus, comprennent déjà une interdiction d'entrer sur le territoire de l'UE ou même d'y transiter.

Sur le même sujet