Carburant, mitrailleuses et 300 militaires: les annonces importantes de De Croo et Dedonder sur l'aide de la Belgique à l'Ukraine

Comment la Belgique va-t-elle aider l'Ukraine dans le conflit qui l'oppose à la Russie ? Alexander De Croo et Ludivine Dedonder y ont apporté une réponse ce samedi.

La Rédaction (avec Belga)
Carburant, mitrailleuses et 300 militaires: les annonces importantes de De Croo et Dedonder sur l'aide de la Belgique à l'Ukraine
©BELGA

Un convoi de matériel militaire de protection et d'orientation de la Défense belge est parti pour l'Ukraine, a indiqué samedi le porte-parole de la ministre Ludivine Dedonder (PS). Quelque 2.000 mitrailleuses vont également être acheminées dans le pays, a annoncé le Premier ministre Alexander De Croo à la mi-journée. La Belgique a accédé à la demande de l'Ukraine d'envoyer du matériel de protection militaire, avait annoncé le Premier ministre Alexander De Croo mercredi soir après une réunion du Conseil de sécurité. Il s'agit de casques et d'autres types de matériel de protection.

La composition du matériel de protection et d'orientation a été réalisée en concertation avec les partenaires de l'Union européenne et de l'Otan, a expliqué le porte-parole de la ministre de la Défense.

Entre-temps, des voix se sont élevées pour envoyer également des armes vers l'Ukraine afin d'aider le pays à se défendre. Le Premier ministre belge Alexander De Croo a annoncé samedi midi sur Twitter que quelque 2.000 mitrailleuses seraient acheminées vers le pays, tandis qu'une analyse plus approfondie des demandes en armement était en cours. La Belgique va également livrer 3.800 tonnes de fuel, a indiqué M. De Croo.

La Belgique va déployer 300 militaires en Roumanie

Trois cents militaires belges se déploieront dans le courant de la semaine prochaine en Roumanie dans le cadre de la force de réaction rapide de l'Otan, au sein d'un bataillon franco-belge qui assurera une mission de protection et dissuasion, a annoncé samedi sur Twitter la ministre de la Défense, Ludivine Dedonder. Selon la ministre, les soldats belges qui seront envoyés en Roumanie sont principalement du 1/3 Bataillon de Lanciers.

Situé à Marche-en-Famenne (province de Luxembourg), il compte quelque 400 hommes et femmes. Il s'agit d'une unité opérationnelle d'infanterie de la Brigade Motorisée.

Le "16" reprécise sa position avant le Sommet européen spécial de ce samedi

Pour rappel, ce samedi à 20h débutera un Sommet européen spécial sur le conflit en Ukraine. Avant la réunion, la Belgique a tenu à faire le point sur sa position.

"Nous avons besoin de décisions fortes ce samedi soir. Cela signifie de sanctions, des sanctions fortes, des sanctions qui font directement mal à la Russie, à Poutine et à ceux qui soutiennent sa démarche", nous confie-t-on dans l'entourage du Premier ministre.

"Concrètement, la position belge est de dire que le paquet de mesures mis sur la table par l'UE en termes de sanctions financières est un bon paquet qui peut être mis en oeuvre dès ce samedi soir. Il peut/doit encore être renforcé par des sanctions supplémentaires pour affaiblir l'assise économique de la Russie et ralentir ses opérations", ajoute-t-on du côté du "16".