Face au défi colossal de l’accueil des traumatisés de guerre, les exécutifs se serrent les coudes : "Nous ne les abandonnerons jamais"

Combien d’Ukrainiens fuyant les bombes de Poutine viendront-ils frapper aux portes de la Belgique ?

An.H. et F.C.
Face au défi colossal de l’accueil des traumatisés de guerre, les exécutifs se serrent les coudes : "Nous ne les abandonnerons jamais"
©BELGA
Ils sont entre 1 000 et 2 000, essentiellement des femmes et des enfants, à arriver quotidiennement sur le territoire depuis le début de la semaine. Selon le secrétaire...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité