Le ministre flamand Wouter Beke (CD&V) désavoué par son président de parti

La faiblesse des socio-chrétiens flamands déstabilise le gouvernement flamand.

Le ministre flamand Wouter Beke (CD&V) désavoué par son président de parti
©BELGA
Au CD&V, les tempêtes se succèdent au rythme des marées de la mer du Nord. Le dernier épisode en date est le rappel à l'ordre du président du parti, Joachim Coens, à l'adresse de son prédécesseur Wouter Beke, l'actuel ministre flamand en charge du Bien-être, de la Santé, de la Famille et de la Lutte contre la pauvreté....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité