Le prochain Comité de concertation devrait avoir lieu le 6 mai

Le baromètre corona pourrait être mis "au placard".

Le prochain Comité de concertation devrait avoir lieu le 6 mai
©BELGA
La rédaction avec Belga

Le ministre fédéral de la Santé publique, Frank Vandenbroucke, a évoqué mardi, en marge d'une visite royale à l'institut de santé publique Sciensano, le prochain comité de concertation consacré au Covid-19. Celui-ci aura lieu le vendredi 6 mai, une date qui a été confirmée entretemps par l'entourage du Premier ministre Alexander De Croo. Le baromètre corona, actuellement en code jaune, pourrait être mis "au placard", a ajouté le ministre, sans exprimer de certitude à cet égard. Depuis le 7 mars dernier, le baromètre corona est placé en code jaune, ce qui signifie que quasi toutes les mesures sanitaires destinées à ralentir la propagation du virus sont levées. Il apparait que l'objectif du prochain Codeco est d'assouplir encore les règles actuelles. "Si l'épidémie continue d'évoluer favorablement et que le virus circule encore moins, alors vous pourrez dire : +nous n'allons pas complètement nous débarrasser du baromètre, mais le mettre au tiroir+" Et de nuancer : "si le virus continue de circuler comme aujourd'hui, cela n'arrivera pas. Mais j'ai bon espoir, parce que je vois l'épidémie encore diminuer."

Tous les indicateurs sont en effet actuellement à la baisse (nombre de cas, hospitalisations, soins intensifs et décès), selon les données publiées mardi par Sciensano.

Le Comité de concertation consacré au coronavirus a été reporté à deux reprises. "Nous partons du principe que la date possible d'un prochain Comité de concertation est le 6 mai. Nous espérons qu'alors, nous aurons une meilleure vision de l'épidémie et que nous pourrons prendre des décisions concernant le baromètre."

Selon le ministre de la Santé, le comité de concertation sert aussi à autre chose : "j'espère que nous pourrons conclure des accords avec les autres gouvernements sur la façon dont nous nous préparons à d'éventuels nouveaux virus, car ce que nous devons faire à présent, c'est avant tout être bien préparés pour l'avenir."

Un comité de concertation électronique est toutefois bien prévu ce vendredi 29 avril, mais sur un tout autre sujet : le plan national de réforme et le programme de stabilité.

Sur le même sujet