Au PS, c'est un "bètch" par semaine pour répandre la parole socialiste

À gauche comme à droite, le 1er mai, on s’invective. À Charleroi, PS et PTB étaient ensemble mais à distance, à la FGTB. Magnette attaque le MR, une droite “arrogante et brutale”. Dermine veut répandre les idées socialistes.

Au PS, c'est un "bètch" par semaine pour répandre la parole socialiste
©BELGA
Charleroi, milieu de matinée. Le nouveau et imposant bâtiment de la FGTB voit converger tout ce qui compte à gauche dans la région. En ce jour de 1er mai, le premier en présentiel depuis deux ans, c'est évidemment le rouge qui domine. Vestes rouges, casquettes rouges, brassards rouges, drapeaux rouges… Les membres de la FGTB, les figures régionales et nationales du PS, des militants et des élus du PTB ainsi qu'un échevin écolo sont présents. La gauche carolo profite du premier soleil de mai pour se souhaiter la "bonne fête". Quelques personnes portent un brin de muguet, le printemps est installé, c'est l'heure du retour des revendications fortes....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet