Dans les partis, entre Wallons et Bruxellois, ce n’est plus l’union sacrée: "Ce grand changement va jouer dans la septième réforme de l’État"

Les élus bruxellois se trouvent de plus en plus souvent en désaccord, voire en opposition avec les responsables de leur parti. La sixième réforme de l'Etat a favorisé la naissance du fait bruxellois. Cet écart peut entraîner la fin d'une forme de front francophone sur l'institutionnel.

Dans les partis, entre Wallons et Bruxellois, ce n’est plus l’union sacrée: "Ce grand changement va jouer dans la septième réforme de l’État"
©BELGA
"Quand je roule dans Molenbeek, je ne me sens pas en Belgique." Les propos tenus par Conner Rousseau, président de Vooruit (socialistes flamands) ont provoqué des réactions scandalisées. Ils...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité