"Je me demande si un parti purement libéral a encore du sens"

Le député flamand, ancien ministre et bourgmestre d'Ostende Bart Tommelein (Open Vld) se demande si les partis centristes traditionnels ne feraient pas mieux de s'intégrer dans un ensemble plus vaste.

"Je me demande si un parti purement libéral a encore du sens"
©BELGA

Écouter cet article

Lire d'autres articles audio

"Je suis et reste libéral, mais je me demande si un parti purement libéral a encore du sens", déclare-t-il dans une interview accordée à Knack. Cette déclaration intervient alors que son parti se trouve sous la barre des 10%, selon le dernier baromètre trimestriel publié le 25 mars dernier. Selon lui, les partis traditionnels seraient peut-être mieux intégrés dans un ensemble plus large "qui place des intérêts de la population au premier plan", complète-t-il dans cette interview croisée avec la figure socialiste de la ville côtière, Johan Vande Lanotte.

Le bourgmestre dit avoir déjà précisé que, pour lui, cette possibilité existe au niveau local avec le CD&V, mais "nous devons aussi y réfléchir au niveau national et entamer ces discussions, sans en connaître les résultats à l'avance. Si nous continuons tout seuls, nous resterons trois petits partis entre 10 et 15%."

Bart Tommelein a aussi évoqué le lien avec la N-VA, partenaire de l'Open Vld et du CD&V au gouvernement flamand. Un exécutif qui, selon lui, ne livre pas un travail fantastique. Ils (la N-VA) sont toujours nécessaires dans un gouvernement flamand et ont le choix. Le gouvernement flamand est-il si volontariste ? En ce moment, ce n'est pas le cas."

Sur le même sujet