Le viaduc Herrmann-Debroux agite le Parlement wallon

Plusieurs députés sont en colère contre la suppression annoncée du viaduc. Le ministre Henry temporise.

Le viaduc Herrmann-Debroux agite le Parlement wallon
©Olivier Pirard

Écouter cet article

Lire d'autres articles audio
Belga

La volonté du gouvernement bruxellois de transformer le viaduc Herrmann-Debroux en boulevard urbain à la fin de la E411 a suscité une levée de boucliers, mercredi, en séance plénière du Parlement wallon. "Une concertation est prévue. Nous sommes dans un timing relativement long, avec un phasage possible", a défendu le ministre wallon de la Mobilité, Philippe Henry (Écolo). "Le Comité de concertation (Codeco) avait demandé qu'une concertation ait lieu après le passage du texte en 3e lecture au gouvernement bruxellois. Nous y sommes et cette concertation va avoir lieu", a affirmé le ministre, interrogé sur le sujet par plusieurs députés.

"Évidemment qu'il faut rediscuter de différentes questions - RER, parkings de dissuasion, etc. - et de l'ensemble des possibilités pour relier Bruxelles à la Wallonie. Mais à ce stade, je ne vois pas ce que je pourrais contester", a poursuivi Philippe Henry alors qu'André Antoine (Les Engagés) annonçait le dépôt d'une résolution demandant une nouvelle saisie du Codeco. "Nous suivons le dossier de près et le gouvernement pourrait à nouveau se tourner vers le Comité de concertation si les accords ne sont pas respectés", lui a répondu le ministre. (Belga)

Sur le même sujet