Paul-Olivier Delannois (PS) : "J'ai parfois l'impression d'être considéré comme un voleur"

Le bourgmestre de Tournai est parfois la cible de commentaires désobligeants sur les réseaux sociaux. S'il ne s'en soucie guère, il a parfois du mal à accepter les attaques "plus perfides".

Jonas Legge & Marie Rigot
Le bourgmestre de Tournai, Paul-Olivier Delannois, évoque pour La Libre son quotidien parfois compliqué.
Le bourgmestre de Tournai, Paul-Olivier Delannois, évoque pour La Libre son quotidien parfois compliqué. ©Belga
Paul-Olivier Delannois l'assume : "Soit on m'aime, soit on me vomit". Et les Tournaisiens le savent. Car le bourgmestre de la cité hennuyère hésite rarement à dire ce qu'il pense, quitte à déplaire. "Ca me vaut des insultes, tant sur les réseaux sociaux qu'en rue", expose le socialiste. Le couple qu'il forme avec Ludivine Dedonder, la ministre de la Défense, n'a par ailleurs rien arrangé. "Cela a même exacerbé les oppositions." Après...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet