Les Engagés appellent à la mise en place d'un plan d'attractivité du métier infirmier

A l'occasion de la journée internationale des infirmiers, la cheffe de groupe Les Engagés à la Chambre, Catherine Fonck, a appelé jeudi le gouvernement, et en particulier le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke, "à enfin mettre sur la table un plan d'attractivité du métier", écrit-elle jeudi dans un communiqué.

Les Engagés appellent à la mise en place d'un plan d'attractivité du métier infirmier
©BELGA

Écouter cet article

Lire d'autres articles audio

A ses yeux, "il faut maintenant passer aux actes et concrétiser plusieurs chantiers : les conditions de travail ; la revalorisation des barèmes et la correction des injustices du nouveau système IFIC (calcul de rémunération) ; la reconnaissance et la valorisation des spécialisations ; la révision des normes d'encadrement, que ce soit en hôpital, en maison de repos ou à domicile et la reconnaissance de la pénibilité du métier pour la pension.

Les Engagés rappellent en outre que le nombre de patients à prendre en charge par infirmier est plus élevé en Belgique que dans de nombreux autres pays européens.