Le CD&V nommera lundi le successeur de Wouter Beke au gouvernement flamand

Le CD&V décidera lundi qui succèdera à Wouter Beke comme ministre flamand du Bien-Être et de la Santé.

Le CD&V nommera lundi le successeur de Wouter Beke au gouvernement flamand
©BELGA

Écouter cet article

Lire d'autres articles audio

Le conseil du parti se réunira et donnera un "avis contraignant". Si tout se passe bien, le nouveau ministre pourrait prêter serment mercredi au Parlement flamand. Wouter Beke a annoncé sa démission jeudi soir lors d'une conférence de presse. Le ministre démissionnaire a participé vendredi matin à son dernier conseil des ministres, où il a signifié officiellement son départ. Ses compétences sont temporairement transférées à l'ensemble du gouvernement flamand jusqu'à ce que le successeur ait prêté serment.

L'identité du successeur sera discutée par le "top" du parti. L'objectif est d'officiellement le nommer lors d'un conseil de parti extraordinaire convoqué lundi. Cette instance doit, selon les statuts renouvelés du CD&V, donner un "avis contraignant", après quoi le successeur est officiellement nommé par le groupe parlementaire flamand.

Si la procédure se déroule comme prévu, le successeur de Wouter Beke prêterait serment mercredi.

Les spéculations à propos de l'identité du ou de la future ministre vont bon train, mais diverses sources au CD&V se sont refusées à citer des noms, car le parti est toujours en pleine concertation.

Sur le même sujet