Georges Gilkinet : "Il n’y aura pas de big bang fiscal. Ce qu’il faut, c’est un boost salarial"

Le vice-Premier Écolo, Georges Gilkinet, regrette l’attitude du MR dans la majorité. Il réclame une hausse des bas et moyens salaires, et défend l’interdiction de la publicité sur les jeux de hasard. Le ministre de la Mobilité est en pleine négociation des contrats de gestion du rail.

Tom Guillaume et Antoine Clevers
Georges Gilkinet
©Jean Luc Flemal
Il déboule en trottinette électrique. C’est devenu sa marque de fabrique. Georges Gilkinet, vice-Premier ministre Écolo, en charge de la Mobilité, s’installe...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet