Pour la FGTB, la semaine des 32 heures créerait 200 000 emplois : "Chaque travailleur travaille 3 heures et demie gratuitement pour l'entreprise"

Le syndicat propose son propre calcul pour financer la réduction du temps de travail.

Pour la FGTB, la semaine des 32 heures créerait 200 000 emplois : "Chaque travailleur travaille 3 heures et demie gratuitement pour l'entreprise"
©BELGA
La FGTB wallonne tient un congrès ce jeudi à Marche-en-Famenne. Pour marquer le coup, le secrétaire général, Jean-François Tamellini revient avec une proposition relative à la réduction du temps de travail à 32 h par semaine dans les grandes entreprises belges. Pour justifier la légitimité de la mesure, il propose une idée qu'il qualifie de "novatrice" et avec laquelle il...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité