"Un cordon sanitaire contre le PTB, le Belang et la N-VA"

François De Smet, président de Défi, estime que les francophones peuvent refuser de négocier avec la N-VA en 2024 et l’inclure au cordon sanitaire. Il ambitionne d’obtenir cinq députés à la Chambre pour contribuer à la création d’une coalition démocratique.

"Un cordon sanitaire contre le PTB, le Belang et la N-VA"
©ENNIO CAMERIERE

François De Smet, président de Défi, est assis au fond de la salle de réunion du siège du parti, à Saint-Gilles. Le bâtiment est défraîchi, à l’inverse de sa traditionnelle chemise de philosophe, blanche immaculée. Dimanche, Défi s’est réuni à Wavre, pour un Congrès où les nouvelles lignes institutionnelles du parti ont été présentées.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...