Un ex-Vlaams Blok bientôt bourgmestre à Grimbergen

Bart Laeremans, ancien parlementaire Vlaams Blok puis du Vlaams Belang de 1995 à 2014, va reprendre le maïorat à Grimbergen.

J. La. avec Belga
Un ex-Vlaams Blok bientôt bourgmestre à Grimbergen
©Jean-Luc Flémal

Écouter cet article

Lire d'autres articles audio

À Grimbergen, les groupes politiques Vernieuwing, CD&V et N-VA ont présenté une motion de défiance collective. L’Open VLD du bourgmestre Chris Selleslagh disparaît de la coalition. Il est remplacé par le CD&V. L’échevin Bart Laeremans (Vernieuwing) sera proposé au maïorat. Il avait siégé pour le Vlaams Blok/Belang à la Chambre et au Sénat de 1995 à 2014, mais a quitté le parti d’extrême droite en 2015.

"Le manque de coopération, de loyauté et de transparence de la part de l'ancien partenaire de la coalition, Open VLD, a conduit à une gestion défaillante avec un immobilisme et surtout la disparition de la base de soutien parmi les habitants", ont déclaré les nouveaux partenaires de la coalition, dans un communiqué commun.

Pour Vernieuwing et la N-VA, la coopération avec le groupe Open VLD au sein de cette majorité est devenue de plus en plus difficile au cours des deux dernières années. Le bourgmestre sortant a géré le collège de manière non transparente, ce qui a accru la méfiance, notamment lorsqu’il s’est agi de modifications du budget pluriannuel, et d’un dossier relatif au parking souterrain dans le centre de Grimbergen, lié à un grand magasin.

La motion de défiance collective sera examinée lors du conseil communal du 2 juin. Bart Laeremans qui avait obtenu le plus de voix de préférence lors du dernier scrutin, reprend la fonction de bourgmestre.

Lors des élections de 2018, Vernieuwing avait obtenu 8 sièges, Open VLD, CD&V et Groen 6, N-VA 4, SP.A 2 et UF 1 siège.